Retour d’expériences

Soirée Jubileo du 6 novembre 2016

Jubileo, la musique fait du lien, la musique fait du bien !

Le 6 Novembre dernier, l’Ensemble Jubileo, présidé par l’acteur Michael Lonsdale et la soprano Laurence Bénézit, a offert un magnifique concert aux gens de la rue invités à la Maison Saint François de Sales grâce à la mobilisation d’une vingtaine d’associations, pour un spectacle autour du Stabat Mater de Joseph Haydn.

Pour l’occasion, la grande salle de la Maison Saint-François-de-Sales, était méconnaissable, toute revisitée en un atelier de sculpture sorti tout droit de l’imagination du metteur en scène Bernard Roubeau.

Devant une salle comble, l’Ensemble Jubileo comptait ce soir-là 60 choristes, 4 solistes de haut niveau, et 11 musiciens d’orchestre issus des plus grandes formations françaises, a transporté le public très loin de Boulogne sous la direction précise et habitée de François Polgár.

Pendant près de 90 mn les deux cent cinquante personnes du public, dont un nombre important, en situation de grande précarité, ont vibré à l’unisson, tout émerveillés par cette combinaison originale entre une œuvre magnifique, les éclairages, et une mise en scène qui la sublimait et la rendait immédiatement compréhensible par tous.

Pivot de ce spectacle, le comédien Gérard Rouzier, incarnait avec une grande intensité un sculpteur parlant de son modèle, qui créait peu à peu sur la scène la statue de la Femme qui l’inspire. C’est à travers de très beaux textes d’Euripide et de Joseph Wresinski, que s’est incarnée la personnalité de cette mère douloureuse, accompagnant, acceptant, et enfin transcendant, les plus terribles souffrances.

Quand, à l’issue du concert, et après une longue ovation, la foule a entonné en guise de bis un chant de Claude Nougaro, l’émotion et la joie de ce public atypique étaient à son comble ! Cette soirée particulièrement forte s’est achevée ensuite sur un long moment de rencontre entre les artistes et le public invité à de grands buffets faits-maison par Jubileo et les amis de Saint-François-de-Sales, et servis par les jeunes du Cebije de Boulogne.

Une soirée rare d’une grande qualité artistique, qui permet à la Maison Saint-François-de-Sales d’accueillir désormais une statue de la Vierge de l’Annonciation du sculpteur Thierry Le Youdec. Et où la musique aura montré une fois de plus son universalité, réunissant dans une même émotion des artistes au grand cœur, et un public incrédule qui rayonnait de bonheur.











Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Twitter

Facebook